Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Collectif CGT du Bassin de Châteaulin
  • Collectif CGT du Bassin de Châteaulin
  • : Blog d'informations et de contact avec le collectif CGT du Bassin de Châteaulin.
  • Contact

2015

Recherche

2014

 

2013

26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 12:43

left_03.gif

 

De la Conférence régionale CGT

Bretagne des 14 et 15 Juin 2012
A
  Monsieur Charles Doux
 Monsieur le Préfet de la Région Bretagne
 Monsieur le Président du Conseil Régional Bretagne

 

Charles Doux a pris la décision de déposer le bilan, le 1er juin dernier, mettant ainsi fin à des négociations engagées depuis plusieurs mois avec le CIRI et le FSI via le Gouvernement et les banques.
Cette décision s’est faite sans consultation des représentants du personnel comme le prévoit le Code du Travail.
Cette décision unilatérale est une catastrophe économique et sociale pour toute la région et plus largement, comme pour toute la filière avicole.
Cette décision a des effets directs sur le devenir des salariés concernés, des producteurs avicoles, des entreprises d’aliments, les entreprises de transformation de la volaille, les prestataires de services, etc.

 

Charles Doux porte l’entière responsabilité de la situation. Celle-ci est le résultat d’une stratégie qui se donne comme seul objectif de satisfaire les appétits financiers immédiats et maximum de Monsieur Doux, 146ème fortune de France, en utilisant au maximum les délocalisations et toutes les pressions sur les salariés.
Il doit répondre de ses actes dans la casse de l’emploi et du dumping social forcené qui ont conduit au fiasco et affaibli toute la filière avicole française.
Dès lors, il n’est pas pensable de laisser ce dirigeant décider de l’avenir de toute la filière avicole française.
Sa stratégie a conduit le groupe dans l’impasse et fragilise l’ensemble de la filière. Toute solution qui consisterait au dépeçage du groupe se traduirait inéluctablement par un cataclysme économique, social et territorial.

 

C’est pourquoi la CGT exige la mise sous tutelle du groupe Doux.
La CGT considère que toute solution passe par le maintien de l’ensemble des activités du groupe au sein d’une même entité.

 

Un audit du groupe Doux s’impose, de même que s’avère nécessaire un état des lieux de la production avicole nécessaire. Nous pensons qu’il faut mettre à profit la période, jusqu’à horizon 2020, pour travailler à la
modernisation, à la diversification des productions, afin de pérenniser durablement cette activité.

 

Dans ces conditions d’autres alternatives sont possibles. Cela passe par la nécessaire mobilisation des salariés, de la population. La CGT mettra tout en oeuvre pour la construction d’un rapport de force, dans l’unité et le rassemblement le plus large.

 

Sans attendre la CGT demande que ses propositions fassent l’objet d’une étude sérieuse avec l’ensemble des parties prenantes de ce dossier.
Pour la CGT, il y a un avenir pour le développement d’une filière avicole qui permette de préserver nos territoires et leurs populations.

Ce sont les salariés qui ont construit la fortune du groupe Doux. Ils ne portent aucune responsabilité dans la situation qu’on veut désormais leur imposer. Aucune suppression d’emploi n’est de nature à remédier aux problèmes posés.

Partager cet article

Repost 0
Collectif CGT Châteaulin Collectif de Châteaulin - dans Communiqués 2012
commenter cet article

commentaires